Bitcoin est la „seule solution“ pour séparer l’État et l’argent, selon Pomp

Bien qu’il ne se considère pas comme un maximaliste pour Bitcoin (BTC), Anthony Pompliano, co-fondateur de Morgan Creek Digital et animateur du Pomp Podcast, note que Bitcoin sera la monnaie qui les gouvernera tous.

Cette pièce est le seul moyen de séparer l’argent du gouvernement, dit-il

Dans le podcast d’Altcoin Daily, M. Pompliano a déclaré qu'“il n’y aura qu’une seule monnaie“ qui régira toutes les autres à l’avenir, et ce sera le bitcoin.

Nous avons une chance de séparer l’argent de l’État, et ce sera le Bitcoin Trader„, a déclaré Pompliano, le célèbre animateur de podcast. Pompliano a également déclaré que la raison pour laquelle le succès ou l’échec final de Bitcoin détermine si l’argent et le gouvernement peuvent être séparés est que l’argent est „juste une question de confiance“.

L’argent n’est pas un problème de technologie, c’est un problème de confiance“, a-t-il expliqué, en utilisant le manque de confiance dans les monnaies fiduciaires comme le Bolivar vénézuélien, qui souffre d’inflation, comme exemple réel de la raison pour laquelle cela est si important.

Toutefois, lorsqu’on lui a demandé son avis sur les bitcoins par rapport aux nombreux altcoins sur le marché, M. Pompliano a déclaré qu’il se considérait comme un maximaliste des bitcoins „pas du tout

„Il ne s’agit pas tant de maximalisme sur une seule chaîne de blocs“, a-t-il déclaré, „mais plutôt de ce que la technologie des livres comptables distribués peut faire pour le monde“, a-t-il dit. „Pour moi, la percée dans tout cela est la comptabilité en partie triple, ou ce que j’appelle la finance automatisée. Selon M. Pompliano, cela signifie „relier les bilans entre eux“ et „les transformer en un grand livre commun où vous, moi et dix autres personnes pouvons désormais faire des affaires les uns avec les autres de manière très interconnectée.

„La comptabilité à triple entrée sera sans aucun doute l’innovation la plus perturbatrice dans nos vies“, a expliqué le crypto-penseur.